Spécial Chocolat !

Nouvelle pratique touristique, voici une découverte culinaire qui fera du bien aux papilles et au moral. Une aventure qui consiste à goûter aux préparations culinaires de chez nous. Le doigt de Jean Bart pour Dunkerque et le Chœur de lumière pour Gravelines et la région de Bourbourg. Voilà deux spécialités chocolatières que vous pourrez vous offrir lors de votre séjour en Flandre Côte d’Opale. A tester toute l’année !

 

Le doigt de Jean Bart

Votre premier Food Stop s'arrête rue du Sud dans une très belle pâtisserie du centre ville de Dunkerque. Vos premiers pas dans la gourmandise se concentrent d'abord sur une vitrine épurée qui fait la part belle aux gâteaux, aux entremets et aux macarons bien disposés. Votre "Chocolat Tour" s'arrête un instant sur un biscuit à l'effigie de Jean Bart.

De forme oblongue, cette spécialité dunkerquoise est née en 1953 dans l'atelier de Jean VANDEWALLE, pâtissier de génération en génération. Ce chocolat fait maison, du pur artisanal, se déguste à température ambiante, 16 °. Il est composé d'un gâteau d'amandes dans un cœur de café. Il est nappé d'une couche de chocolat que les croqueurs (les spécialistes du chocolat) ont salué pour sa grande qualité.

Le doigt de Jean Bart, c'est son nom, est l'emblème gustatif d'un corsaire dunkerquois, figure sacrée de la marine et chef d'escadre audacieux qui s’est fait remarqué au XVIIIème siècle pour ses nombreuses victoires. A déguster sans modération. Profitez d'une pause pour le goûter rue du Sud à Dunkerque !

 

Le Chœur de lumière

De l’autre côté de notre côte, dans les contrées de Gravelines, entre l’Art et le Chocolat, il n’y a qu’un pas ! Le dernier né des spécialités de la Pâtisserie LEPLÂTRE située au 4 rue de Dunkerque, c’est le chocolat « Chœur de Lumière » qui fait référence à l’œuvre réalisée par le sculpteur britannique Anthony Caro pour le chœur gothique de l’église Saint Jean-Baptiste de Bourbourg.

Catherine et Francis LEPLÂTRE, en maître-pâtissiers, ont créé un chocolat dédié à l’artiste anglais. Ils ont songé à l‘élaboration d’une œuvre succulente dans laquelle les ingrédients évoqueraient à la fois l’Angleterre et la France. C’est ainsi qu’ils ont pensé à la chicorée et au whisky, le tout sur un gâteau croquant comme une sculpture. ;-)

Fervents défenseurs des spécialités locales, notamment la chicorée dont Bourbourg fut un centre d’exploitation, le couple a souhaité garder l’empreinte de la Flandre. Après quatre à cinq tentatives, le produit final a non seulement de l’esprit mais il nous révèle une belle saveur. Les craquants sont vendus en sachets avec une étiquette très spéciale au blason de Bourbourg où il est écrit en lettres dorées « Chœur de lumière». Profitez d'une pause pour le goûter rue de Dunkerque à Bourbourg !

Voilà une aventure culinaire qui se termine avec un moral de chocolat ! :-)