Pexels Elina Fairytale 3807394Pexels Elina Fairytale 3807394
©Pexels Elina Fairytale 3807394

Mon Projet de chambre d'hôtes

Créer des chambres d’hôtes implique d’aimer recevoir et de bien connaître sa région. Cela oblige aussi à des horaires particuliers pour accueillir et servir les clients.

 

description

Accueillir en chambre d’hôtes consiste à proposer un hébergement meublé avec petit déjeuner et fourniture du linge de maison : cela doit être chez le propriétaire (maison principale), ou dans une annexe située sur son terrain.

Les chambres d’hôtes se situent toujours chez l’habitant, c’est le premier pré-requis. Elles pourront se situer dans votre maison ou dans un bâtiment attenant. Vous devrez respecter des règles, ces hébergements sont soumis à une réglementation précise. Vous devrez par exemple accueillir vous-même vos hôtes et ne pourrez confier cette part du travail à une personne étrangère à votre foyer. Le saviez-vous ?

Les chambres d’hôtes doivent être meublées et prêtes à l’emploi, vous fournirez le linge de maison ainsi que le petit déjeuner à vos hôtes le matin. Les chambres doivent également donner accès à des sanitaires (WC, lavabos, douche ou baignoire).
N’oubliez pas que vous allez essentiellement recevoir des hôtes itinérants, vos visiteurs logeront généralement une à cinq nuits chez vous.
La législation actuelle vous permet d’ouvrir 5 chambres d’hôtes et de recevoir 15 personnes au maximum, simultanément.

Entre le départ de vos hôtes et l’arrivée des suivants, il vous faudra nettoyer la chambre et les sanitaires, changer le linge de maison (literie, linge de toilette) et garder l’ensemble de votre habitat et de vos extérieurs dans un parfait état. Vous allez devoir offrir le meilleur séjour possible à vos visiteurs si vous voulez qu’ils parlent de vous et que votre hébergement devienne populaire. Ayez donc bien conscience que toutes ces tâches seront multipliées par le nombre de chambres d’hôtes que vous aurez, une organisation importante est nécessaire pour que tout se passe pour le mieux !

La Déclaration

5 chambres peuvent être exploitées au maximum (ou 15 personnes accueillies),
Le petit déjeuner doit être proposé (gratuit ou payant) et le linge doit être fourni,
Les prix TTC doivent être affichés à l’extérieur et à l’intérieur de l’établissement, ainsi que dans les chambres, en précisant les services inclus ou non notamment le petit déjeuner,
Il est obligatoire de faire remplir une fiche de police aux clients étrangers,
Une déclaration en mairie doit être effectuée (simple formulaire à remplir),
Une formation permis d’exploitation doit être effectuée par le gérant de l’établissement si l’activité table d’hôtes est envisagée avec alcool servi à table,
La table d’hôte est autorisée uniquement si elle constitue un complément d’activité, si un seul menu est proposé, si elle est réservée aux seules personnes hébergées, et si le repas est servi à la table familiale. Si toutes ces conditions sont réunies, l’établissement est dispensé de la formation hygiène alimentaire,
Le respect des normes handicapés n’est pas obligatoire car les maisons d’hôtes n’appartiennent pas à la catégorie des « établissements recevant du public »,
Il est obligatoire d’installer un détecteur de fumée.

 

 

L’immatriculation des loueurs de chambres d’hôtes doit tenir compte d’une part, du statut de l’exploitant et, d’autre part de la nature habituelle ou non de l’activité.

Si l’activité est exercée de façon accessoire, en complément d’une activité professionnelle habituelle déjà déclarée au RCS ou d’une activité salariée, l’immatriculation n’est pas nécessaire.

Si l’activité est exercée de manière habituelle, deux cas peuvent se présenter :

soit l’exploitant exerce l’activité de façon habituelle avec recherche de profits et en fait profession, auquel cas il doit être inscrit au registre du commerce et s’immatriculer
auprès du CFE de la chambre de commerce, y compris lorsque l’activité est exercée sous le régime micro social simplifié (ou régime du micro-entrepreneur)

Une structure de plus de 2 chambres et/ou mettant en place des moyens de promotion à large diffusion pourra être considérée comme une activité habituelle avec recherche de profit ; Ces formalités sont obligatoires, quel que soit le revenu dégagé par l’activité, sous peine de constituer une infraction pour travail dissimulé.

soit il exerce cette activité dans son exploitation e n complément d’une activité agricole. Il doit alors s’immatriculer auprès du CFE et de la chambre d’agriculture.

Si   le   loueur   donne   volontairement    des    informations    inexactes,  il    encourt    jusqu’à 4 500 € d’amende et 6 mois d’emprisonnement.

Créer des chambres d’hôtes : quel statut juridique ?

S’il s’agit d’une activité complémentaire, si les revenus sont inférieurs à environ 5000 €, exploiter des chambres d’hôtes peut se faire sous le statut de simple particulier, sans créer à proprement parler d’entreprise (les revenus seront alors déclarés sur la feuille d’impôt sur le revenu). Par contre, si l’activité est exercée à temps plein, et si les revenus annuels dépassent les 5 000 €, il sera nécessaire de créer une entreprise.

Enfin, en-dessous de 760 € de chiffre d’affaires par an, il n’est pas obligatoire de déclarer les revenus de l’activité.