Entrez dans la bande !

Un vent de folie et de fête souffle sur le territoire, le Carnaval de Dunkerque entraîne des nuées de "masquelours" et des "forêts de parapluies" dans les rues de la ville. 

Les temps forts du Carnaval 2020

- Samedi 22 février : Nuit de l'Oncle Cô
- Dimanche 23 février : Bande de Dunkerque, Bal des Acharnés
- Lundi 24 février : Bande de la Citadelle
- Mardi 25 février : Bande de Rosendaël
- Samedi 29 février : Bal des Gigolos et Gigolettes
- Dimanche 1er mars : Repas de la Violette, Bande de Malo-les-Bains

Un peu d'histoire...

Chaque année, entre les mois de janvier et de mars, les carnavaleux se retrouvent... L'histoire du Carnaval de Dunkerque a commencé ainsi...

Au début du XVIII ème siècle, à l'occasion du départ des marins pour la pêche en Islande, l'armateur offrait la "foye", une fête pour les pêcheurs. A cette époque toutes les festivités se déroulaient dans une auberge.

Puis, petit à petit, vers la fin du siècle, les hommes de la mer et leurs familles se déguisèrent et envahirent les rues de la ville.

Si le Carnaval et le départ des pêcheurs n'ont pas toujours correspondu sur le calendrier, les deux traditions se sont entremêlées au fil du temps. C'est la naissance de la "Vissherbende", la bande des pêcheurs. Dès le début du XIXème siècle, le port de Dunkerque affiche déjà l'un des Carnavals les plus originaux de France !

   

La fête débarque en ville !

Aujourd'hui, la passion continue et participer au Carnaval constitue une fierté pour les Dunkerquois. Ce sont des dizaines de milliers de personnes qui assistent à la fête et participent à la folie qui s’empare de toute la ville.

Les grandes bandes, qui se déroulent le dimanche après-midi (le 23 février 2020 : Bande de Dunkerque Centre, le 1er mars 2020 : Bande de Malo), consistent en un immense défilé dans lequel les carnavaleux disposés en lignes successives se tiennent par les coudes.

Il s’agit de marcher en chantant les airs traditionnels. Par intermittence, lorsque la musique reprend les chansons les plus entraînantes, les carnavaleux forment les chahuts.

Le but est de "se tenir chaud" en étant le plus serré possible. On assiste alors à des mouvements de foule impressionnants et le savoir-faire des Masquelours évite tout incident.

 

Mets ton best cletch et entre dans la bande !

(Mets ton plus beau costume et entre dans la bande).

   

 

Dans une immense salle, les défilés continuent. Les bals des samedis soirs animent quelques 8000 carnavaleux vêtus de leur plus beaux "atours" et autres fanfreluches. Pris dans un tourbillon coloré, la musique les entraîne jusqu'au petit matin. L'entrée au bal de carnaval est payante, les bienheureux achètent leurs places à l'avance. Les carnavaleux fatigués peuvent rentrer en bus grâce aux services de DK Bus Marine.

Le point d'orgue du Carnaval de Dunkerque, c'est la semaine de Mardi-Gras. Certains masques prennent congés lors de cette période sacrée. Il faut une santé de fer pour tenir le rythme entre les bals du samedi soir, les bandes du dimanche, du lundi, du mardi... !

De père en fils, le Carnaval se transmet. Dès leur plus jeune âge, les petits participent au bal enfantin le mercredi après-midi.

Chaque année, de nombreux journalistes viennent dans la cité de Jean Bart pour couvrir le Carnaval de Dunkerque. Vous pouvez regarder ci-dessous un reportage dédié au bal enfantin qui a eu lieu au Kursaal.

       

Un déferlement de couleurs...

 

 

Les premières lignes retiennent le flot des masquelours

Du haut des balcons, une vague colorée déferle sur la ville. Les premières lignes du défilé sont très enviées, elles sont constituées de "gros bras" rompus aux techniques des chahuts.

Le tambour-major, vêtu de son costume de soldat d'Empire donne le "la" à l'orchestre composé de fifres et de tambours. Parés de leurs cirés jaunes, les musiciens sont protégés par les carnavaleux et respectés de tous.

A l'origine, le costume de Carnaval se composait de tissu de récupération et servait à se travestir. On voyait même des sacs de pommes de terre. Aujourd'hui, des costumes plus sophistiqués ont fait leur apparition mais ils gardent deux vertus : l'esprit de dérision et la solidité, auxquels s'ajoutent l'originalité, les couleurs flashy et l'humour !

Le parcours des carnavaleux est jalonné d'étapes que l'on nomme "chapelles". On fait une halte dans les maisons, chez les particuliers qui offrent la musique, leur bonne humeur et le verre de l'amitié. Le déguisement le plus à la mode est celui de l'homme travesti en femme avec un chapeau à fleurs, confectionné avec minutie et fantaisie. Le porte-jarretelle et la mini-jupe sont à l'honneur, sans oublier le manteau de fourrure !

 

Chacun vit son Carnaval à sa façon, dans les bals, au coeur des chahuts, sur "eul'côté" dla bande", au balcon ou dans les chapelles avec les amis.

Le Carnaval de Dunkerque ne s'explique pas, il se découvre... et il se vit !

   

Réservez votre week end Carnaval !

 

Réservez votre moment insolite au coeur du Carnaval de Dunkerque. Pour participer à cette fête unique, l'Office de Tourisme de Dunkerque propose des week-ends clés en main :

Contactez nous au 03 28 58 85 12 ou par email : production@ot-dunkerque.fr

Il est également possible de louer un appartement tout confort à Bray-Dunes ici

 

Plus d'infos sur le Carnaval par ici 

Quelques chansons du Carnaval de Dunkerque ici

Les incontournables

Rendez-vous à la mairie pour le lancer de harengs !

Liste Voir la liste Carte Voir la carte

Voir la suite